Rituel d'écouture #3 : Olivier

Quatre questions à un audio-lecteur. Une expérience marquante de première écoute, les petits moments de loisirs qui accompagnent la lecture, un rituel d'écoute original, Book d'Oreille s'intéresse aux habitudes des amateurs, fans et autres accros des livres audio. Aujourd'hui, c'est Olivier qui nous fait part de ses habitudes de lecture.

B. d'O. : Quelle a été votre première expérience des livres audio ?

O. : J'ai découvert les livres audio en 1999 lors d'une période de convalescence. Alors étudiant en Histoire, j'ai particulièrement adoré me plonger dans la langue des écrivains classiques. C'était sur des cassettes audio empruntées à la médiathèque. À l'époque, l'éditeur (La Voix de Son Livre) n'avait pas jugé utile de passer au CD. La bande était vraiment usée...

B. d'O. : Quel est votre rituel d'écoute ?

O. : J'écoute les livres audio surtout en marchant, ou en voiture lors d'un long trajet. En général, je préfère écouter des émissions de radio en podcast lors des tâches ménagères, mais dès que j'ai besoin de souffler, je prends le temps de m'immerger dans un livre audio et de me laisser porter par la voix d'un(e) comédien(ne). Également, j'ai récemment fait l'experience d'écouter un livre audio pour préparer un cours, en l'occurrence sur le thème de la gestion du temps et de l'organisation personnelle (la méthode Get Things Done, publiée en audio chez Audiolib sous le titre S'organiser pour réussir).

B. d'O. : Quel est votre meilleur souvenir d'audio-lecture ?

O. : J'avoue avoir été bluffé par les récentes publications de l'éditeur RoadBook, avec ses musiques electro-punk, ses bruitages, ses ambiances. Je recommande par exemple Construire un feu de Jack London, qui vous emmène pendant une heure à -50°C au fond du Grand Nord américain. Brrrr.
Dans un autre genre, je réécoute parfois Les tirades de Cyrano de Bergerac enregistrées depuis les années 1890 (par Coquelin, Sarah Bernardt et autres), un document unique (et drôle) sur les modes dans l'art dramatique (paru chez Frémeaux & Associés).

B. d'O. : Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un nouvel audio-lecteur ?

O. : Commencez par écouter un texte que vous connaissez déja, histoire de prendre la mesure de que ce la voix lui apporte. Je donnerais surtout le conseil d'éviter les enregistrement "gratuits" ou "amateurs". Lire un texte et le faire vivre sur la durée, c'est un métier...


Olivier se partage depuis 2004 entre la création sonore et les projets web. Il est aussi intervenant à l'Université de Lille 3.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.