Interview de Jean-Philippe Ducros de VOolume.fr

Jean-Philippe DUCROS : « VOolume.fr s’engage à reverser aux créateurs des commissions allant de 50 à 100 % »

logo Voolume.frVoici un mélange atypique d’esprit d’entreprise, de souci de diversité culturelle et de culture des chiffres. Jean-Philippe Ducros a décidé de se lancer sur le marché du livre audio non pas du côté de la production, mais en se concentrant sur la distribution. Avec Voolume.fr, qui n’a que quelques mois d’existence, son ambition est de créer une dynamique qui permettra l’émergence d’un marché de masse du contenu audio parlé.{bdosurtitre LivreAudio.Info, 2005.}

 

Jean-Philippe Ducros : « Je crois bien n’avoir jamais écouté un livre audio en cassette étant enfant, ni même en CD. Même lors des nombreuses années que j’ai passées en Asie du Sud Est, je n’ai pas non plus été très adepte des émissions de radio, puisque nous n’en captions aucune à part RFI.
En revanche, depuis que j’ai découvert le concept en 2000, j’ai l’impression de rattraper mon retard avec une boulimie de livres audio téléchargeables !

Au début, j’ai été intrigué par l’idée de pouvoir tirer profit de mes heures perdues. Quelques téléchargements ont suffit pour me convaincre. Se faire raconter une histoire est totalement reposant. Je conçois le livre audio comme le moyen idéal pour s’évader, se vider l’esprit des préoccupations quotidiennes. 
Le téléchargement permet d’emporter ses livres avec soi, quel que soit l’endroit où l’on se trouve. Il m’arrive même de m’endormir le soir avec mon lecteur MP3, ce que je ne ferais sans doute pas aussi facilement avec mon gros lecteur CD vieux de dix ans…».
Enfin, je crois bien que LivreAudio.Info m’a définitivement décidé à me lancer dans l’aventure. Merci, Denis, pour ta veille sur ce marché qui a été très utile à beaucoup de monde et qui a eu le mérite d’être neutre et stimulante.

L-A.Info : Merci, j’espère bien continuer ainsi. Ceci dit, que va-t-on trouver sur ton site ?

Jean-Philippe Ducros : «  A ce jour, VOolume a déjà mis en ligne près de 400 produits.
Ils vont du plus court (comme ces tirades théâtrales de quelques minutes…) au plus long (comme « Une Vie de Maupassant » qui dure plus de 7 heures).
Vous pouvez d’ores et déjà y trouver :
- Des livres audio (Roman d’aventure, littérature classique…)
- Des conférences
- Des recettes de cuisine rapide.
- Des itinéraires en France (avec l’excellente collection « Roul’Malin » qui nous fait découvrir nos régions de manière culturelle et ludique).
- Des poèmes à écouter et réécouter pour le plaisir de la langue.
De nombreuses nouveautés sont prévues comme des visites de villes ou des contenus en langue étrangère (le portugais du Brésil très prochainement).
N’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir notre newsletter !

L-A.Info : Est-ce que tu vises une cible particulière pour ton site?

Jean-Philippe Ducros : «  Le site s’adresse à des éditeurs audio cherchant à distribuer leur production sans avoir à investir dans l’infrastructure Web, le référencement et la publicité. Nous leur apportons aujourd’hui une solution « clé en main » qui met en valeur leur production et les rétribue du mieux possible.
Côté demande, le site s’adresse à la population des « amoureux » d’Internet, ceux qui surfent et consomment déjà beaucoup sur le Web. Notre offre est particulièrement adaptée aux habitants de Province n’ayant pas de librairie près de chez eux.
Je n’oublie pas ceux qui voyagent beaucoup. Un livre audio est complémentaire à la musique. Rien de tel pour passer de bons moments en voyage ou encore se divertir sur une plage. 
A mes yeux, l’acheteur VOolume doit disposer d’un lecteur MP3/WMA (compatible DRM Windows) s’il veut profiter à plein de son téléchargement. C’est la manière la plus simple et la plus agréable d’écouter son livre. Nous en proposerons très prochainement sur le site.

L-A.info : Je vois que tu as produit de nombreux titres sous ta propre marque. Ton objectif est-il de devenir producteur ou distributeur ?

Jean-Philippe Ducros : «  En fait, nous avons enregistré quelques titres pour constituer un catalogue de départ. Nous nous concentrons maintenant sur ce que nous savons faire le mieux, c’est-à-dire la distribution sur Internet.
Nous encourageons donc tous les éditeurs (ceux qui détiennent des droits intellectuels, ndlr) à financer des enregistrements puisqu’il ont dorénavant la possibilité de coupler une distribution traditionnelle sur CD avec une distribution sur Internet.
Chez nous, leurs produits ne seront pas noyés dans un océan de musiques téléchargeables ni même de livres. Ils seront vraiment mis en valeur sur un site dédié à l’audio « hors musique ».

L-A.Info : Tu lances donc un message aux producteurs. Mais à qui penses-tu : aux  amateurs, aux semi-pro, aux professionnels ?

Jean-Philippe Ducros : «   Le succès phénoménal des Podcast illustre bien le fait que tout le monde commence à avoir sa place dans le monde de la production audio. D’ailleurs, VOolume sortira son propre Podcast d’ici peu…
J’encourage les amateurs à se lancer et à distribuer leur contenu gratuitement (s’ils sont libres de droit bien sûr). Les amateurs ne sont pas encore très nombreux à se manifester et ce sont donc les premiers arrivés qui auront une place. Bientôt, j’espère faire une place au “slam” (poésie nomade, en général récitée en public dans les cafés) histoire de montrer que nous ne vendons pas que du “Maupassant” !
Quant aux professionnels du secteur de l’édition, mon message tient en un seul chiffre : 200.  C’est le nombre de téléchargements nécessaires au retour de leur investissement pour un livre d’environ 200 pages (sans faire appel à une star du petit écran évidemment). Compte tenu du fait que le retour sur investissement d’un livre papier se situe autour des 2.000 ou 3.000 exemplaires et compte tenu du potentiel d’Internet, le risque de la version livre audio est vraiment minime…
Je voudrais aussi lancer un autre message fort, en direction des producteurs. A tous ceux qui sont disposés à prendre le risque de produire des contenus inédits (vraiment inédits !), nous sommes disposés à reverser 100% du chiffre d’affaires HT réalisé par VOolume (hors droits aux maisons d’auteurs obligatoires), et ce jusqu’à l’atteinte de leur point mort. 
Voilà le signal fort que nous envoyons, afin d’encourager les productions. Que ceux qui souhaitent financer « l’intégrale » de Paul Kenny  ou celle de San Antonio se portent candidats. Le succès est assuré !
A nouveau, je le redis, VOolume s’engage à reverser aux éditeurs des commissions allant de 50 à 100 %. Voilà une différence essentielle avec la concurrence !

L-A.Info : Justement, je me demandais quelle différence tu voulais faire valoir par rapport à des services déjà existants tels que Audible France, Livrior ou lelivreaudio.com ?

Jean-Philippe Ducros : «   Nous sommes très différents des sites amateurs puisque nous apportons aux éditeurs la technologie de protection des fichiers Windows, comme le font VirginMega et Fnacmusique.
Nous travaillons avec Livrior en redistribuant une partie de leur catalogue.
Audible est une initiative bienvenue sur le marché français du livre audio mais, en ce qui nous concerne, nous ne négocions aucune exclusivité avec les producteurs. En effet, nous ne sommes pas là pour bloquer un marché mais au contraire pour le stimuler. Avez-vous déjà vu un livre en vente dans une seule librairie ? Ce serait garantir à son auteur l’anonymat ! 
VOolume essaye aussi de se démarquer par un peu plus de dynamisme et de jeunesse dans son look…
Notre différence principale aujourd’hui se situe au niveau de la relation avec les éditeurs : le marché est naissant, il faut encourager les éditeurs en les rétribuant le plus largement possible.
Sur le fond, la question que nous posons est la suivante : pourquoi le livre audio se vend-il mieux à l’étranger ?
Jusqu’à présent, c’est dans le contenu proposé que nous avons trouvé un élément de réponse. La littérature classique est incontournable, mais les consommateurs d’aujourd’hui sont davantage intéressés par l’information sur leur époque. On le voit bien aujourd’hui avec l’explosion du PodCast. C’est d’actualité dont les gens ont besoin ; d’information “utile”.
Sur www.voolume.fr, nous proposons des conférences sur la création d’entreprise, au tiers du prix habituel sur cassettes (20 euros les 3). Autre exemple, « Lire dans le noir », dont certains romans contemporains sont maintenant épuisés après avoir été tirés à 3.000 exemplaires.

L-A.Info : En conclusion, comment vois-tu le marché aujourd'hui, et le défi pour l’avenir ?

Jean-Philippe Ducros : «   Le marché est encore très jeune en France… mais il évolue très vite.
Le pas à franchir pour écouter un livre est minime. Les supports se multiplient, les ventes explosent (Livraphone est un bon exemple : + 50% de CA par an…). Dès aujourd’hui, vous pouvez écouter votre musique sur votre téléphone portable.
Le Challenge : proposer au consommateur des contenus contemporains et baisser les prix qui sont encore trop élevés. A mon sens, le juste prix d’un livre de 200 pages en audio n’est pas plus de 10 Euros.
Dans 3 ans, tout dépendra des éditeurs traditionnels. Vont-il jouer le jeu ? Vont-il investir un minimum dans la production, jouer le jeu du “téléchargeable” ? Je l’espère… Ils ont tout a y gagner. »

Propos recueillis par échange d’e-mail par Denis Lacassagne, le 3 septembre 2005

Jean-Philippe Ducros, 33 ans, a commencé sa carrière dans l’audit et la gestion financière au sein de grands groupes internationaux. Il a ainsi déjà vécu en Asie du Sud-Est et au Brésil.
De retour en France, il suit le Master Création d’entreprise et Innovation de l’ESCP-EAP et c’est dans ce cadre que nous nous sommes rencontrés. Tout au long de l’année, il a peaufiné son projet de plate-forme de téléchargement, accompagné par Benjamin CAVEAU, 26 ans, issu de la même promotion.
VOolume a vu le jour à la fin de l’année universitaire, en juin 2005. Jean-Philippe démarre sur ses fonds propres, sans aucune aide bancaire ou d’Etat.

source : Interview de Jean-Phiplippe Ducros de VOolume.fr

 


Creative Commons License
Cette section est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 1.0 Generic License Reproduction autorisée sous conditions.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.