Silence, ça pousse

Coup de chance pour les écolos littéraires, il existe une voie royale pour entrer dans l'univers des livres audio. Un des plus beaux écrits rendant hommage à la nature, L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono, vous est restitué à travers les deux voix célèbres de Philippe Noiret et de Jacques Bonnaffé.

La nouvelle de Giono nous emmène dans les paysages de Haute-Provence, à l'écart de la vie des hommes, où le personnage taiseux d'un berger démiurge redessine une forêt dans une partie des Alpes de Provence "nue et monotone" abandonnée par les hommes. Par son action solitaire et opiniâtre, l'homme parvient à métamorphoser la nature et enrichir ce que nous appellerions aujourd'hui la biodiversité.

Les écrivains de tout temps ont trouvé inspiration dans la nature et célébré sa beauté, cet écrit de 1953 marque une rupture en mettant au centre de l'histoire l'action directe de l'homme sur son environnement. L'Homme qui plantait des arbres fait ainsi figure d'acte fondateur d'une littérature engagée pour l'écologie.

Si l'enregistrement de Philippe Noiret, (capté en 1987 à l'occasion du film d'animation éponyme de Frédéric Back), très caressant et apaisant, nous connecte directement avec les paysages de Giono, le récit mené par le nordiste Bonnaffé nous emmène plus loin dans la psychologie du personnage d'Elzeard Bouffier. Signalons que cette dernière interprétation éditée chez Gallimard Jeunesse porte le label "recommandé par l'éducation nationale" pour les audiolecteurs dès 8-10 ans.

Article réalisé dans le cadre d'un partenariat avec Planètemétis, l'écologie en livres.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.