L'écoute de la semaine : Lovecraft réanimé

Ecouté et approuvé ! Un petit coup de projecteur sur un livre audio qui décape : Herbert West Réanimateur, adaptation de la nouvelle éponyme de Howard Phillips Lovecraft aux éditions RoadBook.

Le pari d'adapter en "cinéma sonore" ce chef d'oeuvre de la littérature fantastique de 1922 était plus qu'ambitieux, et malgré la courte durée de l'ensemble (50 minutes), on peut dire que tout y est : l'obsession morbide du jeune docteur West, ses expériences chimico-légales sur des cadavres toujours plus frais, les traumatismes de la Grande Guerre, la folie qui s'insinue peu à peu.

Le casting vocal fait mouche, avec la voix juvénile de François Genty pour incarner West, tandis que le décor sonore horriblement convaincant vous sangle à votre chaise, mêlant bruitages, mise en espace des voix, paysages sonores glaçants. Les couinements de la valise parlante de l'officier décapité ont un goût de reviens-y... Enfin, le parti-pris d'une musique synthétique saturée par le groupe MyPark achève de (re)mettre au goût du jour cette fable d'outre-tombe.

Pour oreilles averties uniquement.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.