André Dussollier lit « Vous n'aurez pas ma haine »

André Dussollier prête une nouvelle fois sa voix au poignant récit d'Antoine Leiris, dont la femme compte parmi les victimes du Bataclan le vendredi 13 novembre 2015. Un témoignage bouleversant.

Quelques jours après les attaques de Paris du 13 novembre 2015, André Dussollier, invité au micro de France Inter, lisait avec justesse Vous n'aurez pas ma haîne, la lettre d'Antoine Leiris publiée sur les réseaux sociaux au lendemain des attentats.
Adressée aux terroristes, il n'y exprime pas tant la tristesse provoquée par la perte de sa femme que sa volonté de ne pas sacrifier tout ce en quoi il croit pour répondre à la violence par une haine aveugle et ignorante.

Écouter la lecture d'André Dussollier sur France Inter :

Pour la sortie du livre audio éponyme, André Dussollier a accepté de prêter une nouvelle fois sa voix et « nous délivre ici une lecture juste, à l'émotion contenue, digne hommage à la mémoire des victimes, à la hauteur de l'humanité de ce récit empli de douleur, de force et de tendresse » (Audiolib).

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n'a qu'une arme : sa plume. À l'image de la lueur d'espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n'aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer.

Parution en livre audio le 12 octobre 2016 aux éditions Audiolib. Disponible le jour même en téléchargement sur Book d'Oreille.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.