Bernard Métraux au micro

Au micro de Book d'Oreille, Bernard Métraux parle des livres audio, de sa carrière de comédien voix, et revient sur l'enregistrement du Trône de Fer.

Bernard Métraux, l'interprète du livre audio Le Trône de fer de George R. R. Martin (Gallimard Écoutez Lire), s'est prêté au jeu des questions-réponses au micro de Book d'Oreille pendant le dernier Festival du Livre Audio.

Comment s'intègre le livre audio dans votre carrière de comédien et de voix ?

Comment avez-vous abordé l'enregistrement-fleuve du Trône de fer ?

Écouter "Le Trône de fer" est-il une bonne façon de découvrir les livres audio ?

Par quel moyens pensez-vous que le livre audio en français pourrait continuer à se développer ?

En savoir plus sur Bernard Métraux :

Bernard Métraux est un comédien et metteur en scène spécialisé dans le doublage. Il a notamment prêté sa voix à Bill Murray dans Lost in Translation et Bienvenue à Zombieland, à Kevin Spacey dans American Beauty ou encore à David Caruso (Horatio Caine de la série Les Experts Miami).

Image : © Book d'Oreille

Pour ne pas manquer les prochaines actus de Bernard Métraux, restez connectés en vous inscrivant à l'infolettre Book d'Oreille. Vous pouvez également suivre les actualités et sorties sur Facebook, Twitter et Google +.

3 commentaires

Ajouter le votre

Morrigan

Quelle voix formidable !
Il m'a vraiment donné envie de tenter l'écoute du Trône de Fer même si j'ai déjà lu le premier tome .

Valérie

En effet, quelle voix!

Jean-Charles

Effectivement, quelle voix ! J’ai hâte d’écouter sa performance dans la lecture du « Trône de fer ». Mais avant j’ai tenu à lire les 7 tomes des « Rois maudits » de Maurice Druon sachant que c’était l’une des inspirations de George R. R. Martin pour écrire sa saga. Enfin lire, écouter je veux dire, car le livre audio est devenu une véritable passion.

Pendant 6 mois de l’année, je passe beaucoup de temps sur les routes. Un temps que je trouvais gaspillé. C’est ainsi, qu’un jour, j’ai acheté mon premier livre audio, pour essayer. Du coup, je me suis surpris à regretter que le trajet soit trop court. Depuis, je ne lâche plus les écouteurs, quand je bricole, quand je cuisine, quand je conduis.

Le livre audio m’a également permis d’aborder des œuvres que je n’aurais certainement pas achetées en livre, tout simplement parce que le temps me manque pour me poser et en consacrer à la lecture silencieuse, d’où un choix moins risqué.

J’ai un ami chauffeur routier à l’internationale à qui j’ai fait découvrir le livre audio et je m’occupe d’un groupe d’adolescent en dessin d’art et je m’emploie à leur faire découvrir cette autre façon de lire, avec succès d’ailleurs.

 Ajouter un Commentaire

Anti spam : veuillez renseigner le résultat de l'addition cité ci-dessous.